depuis quelques deux ans le lycee de deido etait deja sous le viseur avec des eleves devenus des specialistes dans la consomation de la drogue de toutes sortes,plus garve selon nos sources la femme proviseur qui est a la commande de lycee na pas les coudès franche pour gerer les choses ,aujourdhui la situation senpire ,le 14 fevrier 2019 cest un enfant qui sest fait sodomisè par deux autres eleves depuis ce jour pluasieurs parents se plaignent pour des cas similaires, pour avoir vecu personelement des eleves en possession darme blanche , je comprends que le LYCEE DE DEIDO est en perdiction rien ne va plus le proviseur na plus la main mise sur les eleves, les pouvoirs publique ne font rien pour que lumiere soit faite sur cette situation catastrophique, au secour les ong et les droits de lhomme doivent sevir sinon on fonce tout droit ver SODOME ET GOMORE

LEAVE A REPLY